Chômage Temporaire, oui ça reste difficile, voici la procedure

Chômage Temporaire, oui ça reste difficile, voici la procedure

Que devez-vous faire spécifiquement pour demander un chômage temporaire si vous n'avez pas encore de contrat? Contrairement à ce que les déclarations du ministre auraient pu montrer, une déclaration dimona est toujours nécessaire. Et ce n'est pas toujours facile. Lire la suite.

Il a été déclaré lors d'une consultation que les dimonas sont absolument nécessaires pour pouvoir postuler au chômage temporaire (ONEM)
En outre, l'intention de conclure un contrat de travail devrait être suffisante.

Le ministre a déclaré le 08/05/2020: Nous avons maintenant convenu avec l'ONEM que dès qu'ils pourront prouver qu'un ordre aurait effectivement été exécuté dans des circonstances normales jusqu'à fin août, ils seront admis au chômage temporaire pour cette période. Cette preuve ne doit pas nécessairement être un contrat de travail, elle peut également être un programme ou une brochure ou un e-mail confirmant cela. (rapport Affaires sociales CRIV 55, COM173 du 08/05/2020 )

Si l'artiste fournit les "preuves" nécessaires, une procédure peut être lancée SI L'EMPLOYEUR OU LE BUREAU SOCIAL ACCEPTE CELA: Après tout, c'est l'employeur qui doit faire la dimona et peut en être tenu responsable.

DONC: si l'artiste ne parvient pas à faire une dimona pour lui, il ou elle sera laissé de côté dans le froid et aucun chômage temporaire n'est possible. Cela ne nous semble pas conforme à ce que le ministre Muylle a déclaré plus tôt.

Il est donc préférable que le client des artistes souhaite confirmer cette intention de conclure un contrat de travail et confirme également quand le contrat de travail aurait pris fin et pour quelle compensation; puis l'artiste peut se rendre à un BSA avec ce document et lui demander s'il souhaite effectuer les démarches administratives nécessaires.

La BSA calcule ensuite les salaires et fait un dimona et un ASR. L'artiste s'inscrit auprès du syndicat ou CAPAC pour demander le chômage temporaire. (Un syndicat demande une cotisation d'environ 150 à plus de 200 euros par an, CAPAC fait de même en ce qui concerne le chômage mais fournit ce service gratuitement).

Quelques inquiétudes:

UN BSA ne peut pas être obligé de faire un dimona

Le BSA n'est pas obligé de faire une dimona pour quelqu'un avec qui ils n'ont pas d'accord: après tout, il n'y a pas de contrat - et certainement pas avec le BSA - qui peut obliger à effectuer une action administrative pour l'artiste ou l'employé .

Risque pour la BSA

Faire une dimona RETRO-ACTIVE (pour le passé) peut entraîner une amende de 2800 euros et entraîner des poursuites judiciaires contre la BSA. Quelle BSA voudra faire cela? Des garanties ont-elles été données que cela ne se produira pas?
Un BSA ne voudra donc probablement déposer qu'une déclaration dimona pour les futurs contrats.

Coûts associés à la dimona

Supposons que l'artiste travaille à travers une petite organisation à but non lucratif ou une organisation avec peu de ressources (c'est-à-dire la plupart des organisations de notre secteur, étant donné que chaque euro a dû être retourné deux fois pendant des années).-> un secrétariat social facturera à l'association à but non lucratif pour cet acte administratif (dimona et ASR) environ 20 à 40 euros (selon le secrétariat social).
Exemple: le secrétariat social x demande 32,15 pour la gestion du calcul du salaire, plus 6,75 TVA = 38,90 euros.
Supposons qu'une petite organisation doive payer quelques dizaines de fois ce coût, comment cette organisation fera-t-elle cela? Parce qu'il n'y a aucun revenu pour le moment.
Ou l'organisme sans but lucratif devrait-il alors envoyer une facture pour ces frais administratifs à cet "employeur" qui n'est pas un employeur? Même question pour un BSA.

Et si un artiste n'avait pas de relation de travail avec une BSA

Cette BSA voudra-t-elle payer les frais de la déclaration dimona pour elle? Le «client» voudra-t-il payer ces frais?

DONC: si l'artiste ne parvient pas à faire une dimona pour lui, il ou elle sera laissé de côté dans le froid et aucun chômage temporaire n'est possible. Cela ne nous semble pas conforme à ce que le ministre Muylle a déclaré plus tôt.
Envoyez-nous vos témoignages afin que nous puissions améliorer les procédures le cas échéant

---

Note de l'ONEM du 13/05

il est toujours fait référence aux procédures connues de demande de chômage temporaire. Pour l'employeur, cela se fait via un «Scénario DSR 5 - Déclaration mensuelle des heures de chômage temporaire ou de suspension de crise»
L'intention n'était-elle pas d'alléger la charge de la preuve?

En outre, la note de l'ONEM indique toujours la même chose:
Les employeurs qui annulent des évènements peuvent-ils mettre leurs travailleurs en chômage temporaire ?
Oui.
Il s’agit en principe uniquement de travailleurs qui sont déjà en service. Quand un contrat de travail est signé dans le cadre d’un évènement encore à organiser (en d’autres mots, qui commencerait seulement dans le futur), l’employeur peut alors éventuellement rompre le contrat de travail. Si le contrat de travail n’est quand même pas rompu, même si son exécution est devenue définitivement impossible, la Ministre de l’Emploi a décidé le 1er avril 2020 qu’il est possible de le suspendre et de bénéficier d’allocations de chômage temporaire à charge de l’ONEM. Attention ! Si le contrat de travail a été signé à un moment où il existait déjà un doute sur le fait que l’évènement puisse encore avoir lieu, le chômage temporaire ne peut pas être octroyé. Il est demandé aux parties d’être de bonne foi et de n’antidater aucun contrat de travail. L’ONEM effectuera des contrôles à ce sujet. Une déclaration Dimona effectuée avant le 13 mars 2020 peut par exemple valoir comme une preuve de bonne foi.
-> Il n
’y a pas assez qui à changez donc. ...

---

---
Plus que jamais, Artists United a besoin de vous pour renforcer encore plus notre lutte pour les artistes.
Pour devenir membre: artistsunited.be/fr/content/devenez-membre

Si vous souhaitez soutenir Artists United pendant cette période Corona sans abonnement, c'est possible! -> cliquez sur CE LIEN

Lid worden, niets dan voordelen

U kan ook lid worden, dan geniet u van alle voordelen van een lidmaatschap:

U kan vrijblijvend een doorlichting van uw verzekeringen krijgen, specifiek voor de sector, u krijgt diverse kortingen, ook VZW's kunnen lid worden, u kan via zoekfuncties de FAQ/Adviesvragen raadplegen. Bepaalde zaken zijn publiek (P), andere zijn voorbehouden voor leden (L).
Zie alle voordelen op deze pagina

Voor alle vragen, afspraken, je dossier, ... gebruik support@artistsunited.be
Je krijgt binnen de 48u (werkdagen) een antwoord.